• 13 septembre Ilchulbong

    Remis de nos efforts lors de l'ascension du mont Hallasan hier, nous nous apprêtons à quitter la région de Jejushi pour aller vers l'est de l'île. Nous avons prévu de partir en fin de matinée et passons nos dernières heures en ville à nous promener dans les rues.

    Nous passons devant un Macdo. Il n'y en a pas beaucoup ici en dehors des grandes villes. Celui que nous avons photographié s'est adapté aux habitudes locales qui veulent que les restaurants réalisent une bonne partie de leur chiffre d'affaires en livrant des repas à domicile. On peut donc voir, garées devant l'endroit une flotte de scooters Macdo. 14 septembre Ilchulbong

    Ce type de restauration se développant aussi en France, surtout pour les pizzas, verront un jour des livreurs de Macdo faire la course avec les mobylettes  pizza rapido ? 

    Nous partons donc pour l’extrémité orientale de Jeju, là où comme partout dans le monde, le soleil se lève. Il s’agit de nouveau d’un volcan, appelé Ilchulbong, situé sur la presqu’île de Seongsan. Cet endroit est remarquable car le cratère, de forme circulaire est entouré de falaises qui plongent à pic dans la mer sur les trois quarts de la circonférence, le reste est constitué d’une vaste plaine en pente douce qui rattache le volcan au reste de l’île. Le cratère est perméable et, contrairement à celui de Hallasan, il n’est donc pas occupé par un lac mais par une prairie, tout comme la zone en pente évoquée plus haut. Les vues qui permettent le mieux d’apprécier la beauté du site sont celles prises d’avion. Nous n’avons pas eu la possibilité de prendre une telle vue et j’en emprunte donc une sur le net pour que vous puissiez vous faire une idée.

     14 septembre Ilchulbong

    La tradition veut que les visiteurs se rendent au bord du cratère pour assister au lever du soleil, car étant orienté plein est la vue sur la mer est, parait-il spectaculaire. Nous allons bien sûr escalader aménagé dès notre arrivée. Il est trop tard pour le lever du soleil mais reviendrons demain pour être en place avant 6 heures du matin. Même sans lever de soleil, l’endroit vaut le voyage, le contraste entre le vert de la prairie, le noir des roches volcaniques et le bleu gris de la mer est saisissant.

    14 septembre Ilchulbong

      

    14 septembre Ilchulbong

      

        14 septembre Ilchulbong

     Au retour, nous passons par  une crique au pied du volcan où travaillent des plongeuses, spécialité de l’île de Jeju. Ces femmes, plutôt âgées, la plus vieille a 78 ans,  font une exhibition deux fois par jour pour les nombreux touristes. La prochaine est programmée pour quinze heures et nous promenons sur la plage de sable noir en attendant le début du spectacle une demi heure plus tard. Les cinq plongeuses exécutent au début une danse, l’une d’entre elle chantant avec un micro.

    14 septembre Ilchulbong

        

     Ensuite, elles s’éloignent un peu du bord vêtues d’une combinaison  et d’une ceinture plombée, une boule de polystyrène comme flotteur  et un filet pour ramener leur pêche. Elles plongent en apnée dans une zone où il doit y avoir environ un mètre cinquante de fond. On est loin du grand bleu.

    14 septembre Ilchulbong

        

    14 septembre Ilchulbong

    Au  bout de quelques minutes, celle qui s’est aventuré le plus loin du bord, se relève en montrant aux spectateurs un malheureux poulpe qui se promenait imprudemment dans les parages. Ce sera la seule prise car après un quart d’heure de barbotage tout le monde sort de l’eau. Nous sommes un peu déçus, mais il faut garder à l’esprit que cette exhibition n’est sans doute  qu’une pâle image du métier très dur et aujourd'hui presque disparu, qu’exerçaient ses plongeuses lorsqu’il s’agissait pour elle non pas d’amuser quelques dizaines de gugusses en bermudas, mais bien de gagner leur vie en vendant leur pêche.

    La météo prévoit de la pluie pour le lendemain et même un typhon qui doit passer sur l’ile. Le dernier en juillet a fait dix huit morts, dont une bonne partie sur l’île où nous nous trouvons.  Notre retour sur le contient est programmé pour le lundi 17 septembre, jour le typhon abordera l’île et nous décidons d’avancer ce retour d’une journée. Ce fut une bonne décision car nous apprendrons plus tard qu’aucun avion n’a quitté l’île le lundi en question.

    Nous nous couchons après avoir programmé le réveil pour cinq heures du matin, afin de voir si, contrairement aux prévisions, une éclaircie nous permet d’assister au fameux spectacle du lever de soleil d’Ilchulbong.


    Pour voir toutes les photos prises ce jour, cliquez sur l'appareil photo ci-dessous

    13 septembre Ilchulbong


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :