• 14 septembre l'île d'Udo

    5 heures, le réveil, ou plutôt l’alarme du téléphone sonne. Un coup d’œil dehors confirme que s’il ne pleut pas. On ne voit pas d’étoiles, donc le ciel doit être passablement couvert. Nous tentons tout de même notre chance et regrimpons sur le cratère. Lorsque nous arrivons au sommet nous n’avons été précédés que par trois amateurs plus courage14 septembre l'île d'Udoux que nous.

    Au fil des minutes une cinquantaine de personnes nous rejoindrons, dont une compagnie de soldats venus exprès en bus. Tout ce petit, monde, regard pointé vers l’est, sera déçu car si le soleil s’est bien levé, nous ne l’avons jamais vu à travers les nuages. 14 septembre l'île d'Udo

    Nous surveillerons la météo pour éventuellement tenter de nouveau notre chance le lendemain, mais l’approche du typhon le laisse pratiquement pas d’espoir.

    La suite de la journée sera passée sur l’île d’U do, située à 10minutes de bateau de Seongsan où nous résidons dans un min bak, équivalent des chambres d’hôtes en France. Ce min bak est idéalement situé et nous voyons le cratère d’Ilchulbong de nos fenêtres. Le mini voyage en bateau vers l’île d’Udo, assuré par de petits ferries, se passe sans problèmes. 14 septembre l'île d'Udo

    Nous croisons des petits bateaux de pêcheurs de calamars, avec leur  guirlande de lampes déjà évoquées, rentrant au 14 septembre l'île d'Udoport.

    Une fois arrivés, nous pouvons commencer notre randonnée. Nous suivons un sentier tracé par l’association Olle déjà évoquée dans une étape précédente. Il porte le n° 1-1 et fait le tour de l’île. L’île Udo est l’île de la vache car les premiers habitants trouvaient à son profil une ressemblance avec une vache couchée. J’avoue ne pas avoir été frappé par cette ressemblance, mais mon cruel manque d’imagination m’expose presque à chaque fois à des difficultés pour reconnaitre les formes familières choisies par les habitants, un peu partout dans le monde, pour nommer les reliefs qui les entoure.

    Le tracé du sentier est très agréable, le relief de l’île est assez doux et les 15km de la randonnée sont une simple formalité pour nous. Nous ne rencontrerons que peu de marcheurs. La plupart des coréens loue des quads, des scooters ou des voitures électriques pour se déplacer dans l’île.

    Certains équipages ne maitrisent visiblement pas complètement l’art de la conduite des quads.14 septembre l'île d'Udo

    Le sentier serpente au milieu des champs cultivés, principalement avec de l’ail et entourés des fameux murs de pierres volcaniques.

    Parfois on peut voir, au milieu même des champs cultivés des tumulus, tombes traditionnelles en Corée.

    On trouve aussi quelques plantations d’arachides, une des spécialités de l'île.

    Des vaches paissent paisiblement, sans se douter que l’île, vu son nom, leur appartient.

    On trouve aussi de belles plages et de nombreux petits ports, tout au long de la côte.

      

      

    De retour sur l'île principale, nous observons le ciel avec inquiétude,  car même s'il ne pleut pas, notre lever de soleil semble bien compromis. Demain nous avons prévu une randonnée sur l’île principale, le sentier Olle n°2.

    Pour voir toutes les photos prises ce jour cliquez sur l'appareil photo ci-dessous

    14 septembre l'île d'Udo


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mireille et Guy
    Lundi 24 Septembre 2012 à 20:22

    On vient juste d'apprendre que vous avez  un blog... Nous avons donc découvert les péripéties de ce superbe voyage, les magnifiques paysages, la cuisine coréenne à déguster sans modération... et les petits aléas.

    Profitez bien de votre séjour, et c'est cool  de nous en faire profiter.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :